Tux est un manchot

Le jour où j’écris ces quelques lignes nous célébrons la journée internationale des manchots. Chez dev-in-shape, on en profite pour vous parler de notre mascotte favorite, Tux.

Pour ceux qui ne l’aurais pas encore compris, Tux est un manchot. Tux est la mascotte officielle du noyau linux. Le noyau est libre et chez nous, les développeurs sur linux, on encourage le libre.

Tux notre mascotte favorite
Tux notre mascotte favorite

Tux, le personnage du noyau libre, a été choisi à l’issu d’un concours, remporté par Larry Ewing. Pour l’anecdote, Larry Ewing a fait le choix d’utiliser GIMP pour réaliser la mascotte; GIMP (Gnu Image Manipulation Program) étant le logiciel de traitement d’image phare de Linux.

Le dessin proposé est celui d’un personnage fictif, un manchot pygmée représenté de manière approximative.
Pour information, le manchot pygmée est la plus petite espèce de manchots. Ce dernier possède un plumage bleu qui lui confère le surnom de petit manchot bleu. Au cas où notre article aurait éveillé en vous un intérêt pour les manchots, nous vous recommandons ce très bon documentaire proposé par Arte.

Un abus de language – Tux

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui pensent encore, à tort, que la mascotte de Linux est un pingouin. Le terme anglais, “penguin” et l’équivalent de notre ”manchot” français. Le pingouin est un oiseau de l’hémisphère nord appartenant à la famille des alcidés. Ainsi, c’est un oiseau marin qui a la capacité de voler. Le manchot est également un oiseau marin mais il ne vit que dans l’hémisphère sud. De plus, il est quant à lui incapable de voler et se déplace en nageant. Ceci étant dit, dans le langage courant nous utilisons fréquemment le terme pingouin pour désigner un manchot. Il s’agit d’un abus de langage même s’il est, certes, très fréquent. Mais, grâce à dev-in-shape, notre équipe de développeurs sur Linux, vous ne ferez plus cette grossière erreur !

Aujourd’hui, de nombreuses applications utilisent la mascotte Tux. En effet, Tux est très présent sur différents logos. De nombreux particuliers et développeurs ont modifié Tux. Ainsi, on découvre diverses versions de Tux, notamment en Sherlock Holms, en Superman, ou encore en Dracula. L’équipe dev In shape, l’équipe de développeur sur Linux, possède lui aussi sa propre version du Tux.

Linux en quelques mots – Tux

Tux ayant été présenté, nous allons désormais vous dire quelques mots sur Linux. En effet, notre équipe de développeurs sur Linux dev in shape, ne pourrait se permettre de vous présenter la fière mascotte du noyau libre sans vous parler de Linux.

Linux est le noyau du système d’exploitation. A l’origine, le noyau Linux a été développé pour être utilisé sur des ordinateurs personnels. Ce noyau doit être compatibles à la gamme PC D’IBM. De plus, il doit être accompagné de la suite logicielle GNU pour constituer le système d’exploitation. Aujourd’hui une grande diversité de matériel informatique; téléphones portables, box, super-ordinateurs, repose sur l’utilisation du noyau linux. Et cela depuis le nouveau millénaire, l’année 2000.

Le noyau Linux et ses distributions ont été, et restent, un important vecteur de popularisation du mouvement open source. Notre équipe de développeurs dev in shape travaillant sur Linux vous encourage à vous intéresser au monde de l’open source.

Petite mise au point sur la philosophie du projet.
L’esprit du logiciel libre.

La principale différence à retenir entre des distributions GNU/Linux, et les autres systèmes d’exploitation est qu’il s’agit d’un système d’exploitation libre. Le principe de distribution libre, ne se retrouve pas sous Mac OS, Microsoft Windows et Solaris. Linux apporte quatre grandes libertés aux utilisateurs. Ces dernières sont définies par la Licence publique générale GNU (GPL). Cette licence garantie l’indépendance vis à vis de tout éditeur et encourage l’entraide et le partage. Voilà des valeurs fortes que notre équipe de développeurs web junior ainsi que les fans de Linux défendent avec fierté. 

Cependant, il faut garder à l’esprit qu’un logiciel libre n’est pas nécessairement gratuit, et, dans la même logique, un logiciel gratuit n’est pas forcément libre.

Certaines licences sont fondées sur le principe du copyleft, principe de réciprocité. Ainsi, une œuvre dérivée d’un logiciel sous copyleft doit être à son tour libre. Le noyau Linux lui-même, à l’exception de certains micro-blob propriétaires, repose sur le principe de réciprocité.

Tux est libre ce qui vous intéresse fort probablement. En effet, si vous tenez toujours à votre environnement Windows, il n’y a aucun soucis.
GNU/Linux donne la possibilité d’obtenir une parfaite émulation de l’environnement à travers l’utilisation de machine virtuelle.
En outre, GNU/linux offre également la possibilité d’obtenir une séparation entre différents environnements virtuels. Séparation normalement impossible sur une même machine physique. Les environnements virtualisés peuvent exécuter différents environnements similaires. Cette séparation est sécurisé. L’émulation permet à de nombreux principes d’exister.
Le noyau Linux a permis grâce à son ouverture, son utilisation à d’autres produits de virtualisation. Ouverture au moyen de quelques modifications plus ou moins importantes.

Pour plus de points culture, rendez vous ici

Pour plus d’articles dev-in-shape, rendez vous ici

Une Mention spéciale pour les amoureux des animaux, juste ici

1 thought on “Tux est un manchot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.